Le blog de Damien Anglada

Le blog de Damien Anglada
27 Jun 2013
02:07

The Balvenie : Une Single Malt « dans le vent »

Cette dernière étape du Balvenie Tour m’a donc emmené dans le 10ème arrondissement de Paris, au musée de l’éventail ou j’y ai rencontré la très sympathique Anne Hoguet. Ce musée est installé dans la salle d'exposition créée en 1893 par Lepault & Deberghe (éventaillistes).  Cette salle conservée dans son état d'origine est de style Henry II avec une cheminée monumentale et des meubles de rangement en noyer. Les murs sont tapissés de drap bleu brodé de fleurs de lys au fil d'or. Au plafond à caissons sont suspendus trois lustres surmontés d'une couronne et dans cette pièce, sont réunis certains éventails de la collection Hoguet. Imaginez alors un tel décor pour une dégustation de Single Malt. Magique !
Dans un premier temps, Anne nous a raconté son histoire, puis s’est penchée sur la fabrication d’un éventail, commençant d’abord par l’énumération des divers matériaux nécessaires tels que le bois, la nacre, l’écaille, l’ivoire ou encore l’os…Direction ensuite l’atelier de travail pour en apprendre plus sur la technique de réalisation d’une monture. Patron, débitage, ébauchage, collage, reperçage, gravure, sculpture et enfin finition, ce sont autant de savoir-faire qu’il faut maîtriser pour obtenir au final une pièce unique. C’est un peu à l’image du processus de fabrication du whisky qui requière les différentes compétences de bons nombres d’artisans comme le maltman, le mashman, le stillman, les tonneliers, le maître de chais, et bien d’autres…Enfin, direction la partie musée pour y découvrir la collection Hoguet. Le thème étant ce mois-ci les chinoiseries. Des pièces uniques, toutes aussi belles les unes que les autres, variant couleurs, formes, tailles, certaines faites d’os et de plumes de paon, d’autre d’ivoire et de plumes de cygne. 
La seconde partie de soirée était sous le signe et non le cygne du whisky. Découverte par mes soins de la distillerie The Balvenie suivie d’une dégustation des deux références habituelles du Balvenie Tour, le Cuban Selection 14 ans d’âge et le Single Barrel 12 ans First Fill. Ce n’est pas sans une certaine émotion que j’allais donc refermer pour cette année la page Balvenie Tour, remémorant aux invités les différents artisans que j’ai eu la chance de rencontrer tout au long de cette aventure humaine. Trois mois à sillonner la France et découvrir des produits d’exception, des savoir-faire uniques, mais aussi apporter un peu d’Ecosse dans les yeux et le cœur de chacun. J’espère réitérer ce voyage au centre de l’artisanat Français l’année prochaine. En attendant je vous souhaite  un bel été et je vous dis Slainte Mhath !

Autres actualités

Icône de Journal
The Balvenie (re)TOUR

L'année dernière fut riche en rencontres et découvertes! Fort de son succès, le Balvenie Tour n'a finalement pas dit son dernier mot et vous invite une année de plus à découvrir de nouveaux artisans Français qui font la fierté de notre beau pays.

Icône de Journal
Retrouvez les photos du Balvenie Tour

Je vous invite à entrer dans l'univers de ces différents artisans qui nous ouvrent leur porte le temps d'une soirée mémorable placée sous le signe de l'artisanat!

Icône de Journal
The Balvenie Tour : 3ème édition!

L'année dernière le Balvenie Tour vous a fait voyager à travers toute la France à la rencontre d'artisans d'exceptions. Il est temps de remonter en selle et de partir à nouveau sur les traces de ces hommes et femmes qui font la fierté du patrimoine français.

Icône de Journal
Un maître de chais dans la ville

Il y a deux ans presque jour pour jour, notre maître de chais David Stewart nous rendait visite à Paris pour inaugurer le lancement du Balvenie 50 ans. Nous l’avons à nouveau accueilli cette année avec au programme : lancement de deux nouveaux 50 ans et master class avec le Rare & Collectors whisky club. Et il n’est pas venu les mains vides ! Retour sur ces deux soirées d’anthologie.

Icône de Journal
Et la lumière "fût"

La distillerie The Balvenie est l’une des seules aujourd’hui à posséder sa propre tonnellerie et ses propres artisans tonneliers qui entretiennent et réparent chaque jour des centaines de fûts. Ces derniers jouent un rôle crucial car ils confèrent au whisky, parfums, arômes et complexité. Petit tour d’horizon de ce qui est et de ce qui « fût » chez The Balvenie.

Anciennes actualités »