Le blog de Damien Anglada

Le blog de Damien Anglada
25 Aug 2014
02:52

« Handcrafted » jusque dans les moindres détails

Bien souvent quand je me présente en tant qu’ambassadeur de la distillerie The Balvenie, on me demande combien nous sommes en France. La réponse est simple : je suis le seul. Pour dire vrai nous sommes une petite poignée d’ambassadeurs dans le monde.  Un français donc, un russe, un  taïwanais, un anglais, trois américains, un global et un à la distillerie. C’est toujours un plaisir de pouvoir nous retrouver une fois dans l’année et partager entre nous nos activités respectives. Même si la marque reste la même, les évènements de tel pays diffèrent de ceux d’un autre. Et il est donc important pour nous d’échanger afin de partager nos expériences et pourquoi pas nous inspirer les uns des autres.

L’autre objectif de ce meeting fût également d’aller à la rencontre des différents artisans qui ont réalisé divers coffrets et bouteilles de la gamme The Balvenie.

Notre périple nous a d’abord amené à l’atelier de l’ébéniste Sam Chinnery. Sam n’était malheureusement pas présent, mais nous avons été accueillis par ses parents qui nous ont fait une visite des lieux. Sam réalise les coffrets en bois du Balvenie 40 et 50 ans. Lors de notre visite nous avons d’ailleurs eu la chance de tomber en pleine fabrication des coffrets du 40 ans d’âge. Un travail de haute précision pour répondre aux caprices du bois. L’artisanat chez les Chinnery est également une affaire de famille puisque la mère de Sam, Nancy, est quant à elle doreur à la feuille.  Armée de son pinceau et surtout de beaucoup de dextérité et de calme, elle nous a montré comment elle appliquait les feuilles d’or aussi légères que l’air sur la surface du coffret en bois du Balvenie 40 ans. A ce moment-là, nous nous sommes tous regardés entre ambassadeurs, complètement bouche bée. Nous venions de comprendre à quel point la réalisation de ces pièces uniques était minutieuse et 100% artisanale, « handcrafted » jusque dans les moindres détails !

  

La seconde étape de notre tour des artisans nous a ouvert les portes de l’atelier Glasstorm. Véritable souffleur de verre, Nichola Burns porte bien son nom ! Il nous a invités à découvrir les secrets de la fabrication des bouteilles du rarissime Balvenie 50 ans. Ici pas de machines qui fabriquent quoique ce soit à la chaîne. Chaque bouteille est soufflée à la main, où plutôt à la bouche et modelée dans des moules, toujours grâce au seul souffle des artisans. Viens ensuite le temps de refroidir tout ça pour enfin nettoyer le verre, le polir et graver les détails sur la bouteille. Un travail de titan où il ne faut pas craindre le coup de chaud ! Nichola nous a d’ailleurs bien amusés avec plusieurs anecdotes. Notamment celle où, lorsque l’hiver bat son plein et qu’il y a parfois presque un mètre de neige devant l’atelier, ils travaillent toujours les portes ouvertes tellement la chaleur peut y être intense. C’est alors que certains touristes perdus passent devant l’atelier et voient de prime abord ces énergumènes travailler en short, T-shirt et tongues alors qu’il fait -10 dehors. Une sorte de carte postale grandeur nature !  On imaginait totalement la scène, ce qui n’a pas manqué de nous faire rire !

  

Enfin, il a fallu conclure ce tour des artisans, et cela ne pouvait être qu’avec ceux qui tous les jours, mettent leur savoir-faire en exergue afin que nous puissions déguster ces Balvenie que nous aimons temps. Maltmen, Mashmen, Stillmen, tonneliers, chaudronniers, maître de chais. Beaucoup d’entre eux sont aujourd’hui à mes yeux de véritables amis, comme par exemple le mashman Stephen Archibald ou bien encore Brian Webster, aujourd’hui à la retraite, mais qui a officié durant plus de 40 ans à plusieurs postes au sein de la distillerie. Il est pour moi évident et indispensable de rendre hommage à ces personnes qui ont écrit, qui écrivent et qui écriront l’histoire de la distillerie The Balvenie.

  

Autres actualités

Icône de Journal
The Balvenie (re)TOUR

L'année dernière fut riche en rencontres et découvertes! Fort de son succès, le Balvenie Tour n'a finalement pas dit son dernier mot et vous invite une année de plus à découvrir de nouveaux artisans Français qui font la fierté de notre beau pays.

Icône de Journal
Retrouvez les photos du Balvenie Tour

Je vous invite à entrer dans l'univers de ces différents artisans qui nous ouvrent leur porte le temps d'une soirée mémorable placée sous le signe de l'artisanat!

Icône de Journal
The Balvenie Tour : 3ème édition!

L'année dernière le Balvenie Tour vous a fait voyager à travers toute la France à la rencontre d'artisans d'exceptions. Il est temps de remonter en selle et de partir à nouveau sur les traces de ces hommes et femmes qui font la fierté du patrimoine français.

Icône de Journal
Un maître de chais dans la ville

Il y a deux ans presque jour pour jour, notre maître de chais David Stewart nous rendait visite à Paris pour inaugurer le lancement du Balvenie 50 ans. Nous l’avons à nouveau accueilli cette année avec au programme : lancement de deux nouveaux 50 ans et master class avec le Rare & Collectors whisky club. Et il n’est pas venu les mains vides ! Retour sur ces deux soirées d’anthologie.

Icône de Journal
Et la lumière "fût"

La distillerie The Balvenie est l’une des seules aujourd’hui à posséder sa propre tonnellerie et ses propres artisans tonneliers qui entretiennent et réparent chaque jour des centaines de fûts. Ces derniers jouent un rôle crucial car ils confèrent au whisky, parfums, arômes et complexité. Petit tour d’horizon de ce qui est et de ce qui « fût » chez The Balvenie.

Anciennes actualités »